Comment faire une analyse concurrentielle SEO ?

  • par Rule Dennis
  • 2 Mois
  • Commentaires fermés

Ah, la grande population d’Internet, elle est si immense et pourtant, tout le monde veut être sur la première page des résultats. Tous les sites font une guerre pour avoir cette place, et les adversaires, ce sont les concurrents. Que l’on soit propriétaire d’un site e-commerce, d’un site de lead, ou d’un blog, le but est de se démarquer de cette concurrence. Et pour cela, il faut améliorer son référencement en analysant ses concurrents SEO pour faire mieux qu’eux. Faire une analyse des sites de vos concurrents n’est pas de la curiosité, mais une étape cruciale de votre stratégie de référencement naturel.

Qu’est-ce qu’une analyse concurrentielle SEO ?

Le diagnostic concurrentiel SEO consiste à faire une analyse de concurrence SEO afin de connaitre c’est que les concurrent utilisent pour optimiser leurs sites. En analysant vos différents compétiteurs, vous pourrez distinguer les « bonnes pratiques » et vous pourrez vous en inspirer. Ainsi, vous identifierez et utiliserez les optimisations en référencement naturel sur votre site web afin de le rendre visible.

L’environnement concurrentiel ne cessant d’évoluer, il vous faudra faire cette analyse de façon régulière. Vous devez la faire notamment au lancement d’un nouveau site web, lors d’une refonte ou d’une migration. En réalisant l’analyse de votre environnement concurrentiel, vous trouverez de nouvelles stratégies pour améliorer le référencement et l’optimisation de votre site. L’objectif de cette analyse est de s’inspirer pour développer sa propre stratégie afin d’augmenter son trafic.

Comment analyser les concurrences SEO ?

L’analyse concurrentielle SEO se divise en 5 grandes étapes assez simples à réaliser :

Étape 1 : identifiez vos compétiteurs.

Tout d’abord, vous devez connaître qui sont vos concurrents SEO. Le compétiteur SEO est un site web qui se positionne plus haut que le vôtre dans les pages de résultats. Toutefois, le simple fait qu’un site web soit mieux positionné dans les résultats ne signifie pas qu’il est votre concurrent.

Pour identifier vos vrais adversaires, vous devez connaître les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner. C’est seulement après la recherche et l’identification des mots-clés principaux que vous trouverez vos concurrents SEO. En résumé, vos rivaux sont ceux qui vous devancent dans les pages de résultats sur les mots-clés que vous ciblez.

Étape 2 : réalisez une analyse netlinking de leurs sites

Un site se trouvant devant le vôtre dans la page de résultat est un site considéré comme « populaire » par les moteurs de recherche. Et cela, en raison de la quantité et, surtout, de la qualité des liens entrants pointant vers ses pages qu’on appelle backlinks. En effet, la technique de netlinking, qui consiste à obtenir des backlinks sur votre site depuis d’autres sites reconnus, est essentielle.

Pour connaître la méthode de netlinking que vos rivaux utilisent, vous devez utiliser des outils tels que Semrush ou Ahrefs. Ce sont des outils qui vous renseignent sur la provenance des liens externes ainsi que sur les liens que vos concurrents ont supprimés. Cette analyse permet de découvrir vos propres opportunités de backlinks afin de mettre en place une stratégie de netlinking plus efficace. Sachez qu’une mauvaise technique de netlinking peut engouffrer votre site dans les résultats des moteurs de recherche. Pour éviter un tel désastre, vous devez veiller à la qualité de vos backlinks.

Étape 3 : Analysez les contenus de vos concurrents

S’inspirer ne veut pas dire copier ! Cela consiste tout simplement à bien observer les pratiques des concurrents et de prendre exemple sur eux ! Tout d’abord, vous devez commencer par repérer les pages des concurrents les mieux positionnées et identifier l’arborescence du site. Cette première étape vous permettra de définir le placement de vos propres pages cibles.

Ensuite, vous passerez par l’analyse de leurs cocons sémantiques. C’est une technique SEO basée sur le rapprochement des pages piliers autour d’une même thématique. Cette seconde étape vous permettra de mettre en place une structure efficace grâce à un puissant maillage interne. Enfin, vous terminez l’étude des contenus par l’analyse de leurs textes. Étudiez la longueur de leurs articles, les mots-clés les plus utilisés ainsi que la façon dont ils sont répartis. Cette étape vous permettra de choisir le bon style de rédaction et de rédiger des contenus optimisés pour améliorer votre référencement.

L’étude des contenus rédactionnels peut être réalisée manuellement si vous tenez à le faire vous-même. Mais si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas le faire, elle peut aussi être effectuée par divers outils sur le marché. Ces outils tels que Semrush vous facilitent la vie en réalisant l’analyse SEO des contenus de vos concurrents. Les fonctionnalités de ces outils permettent d’analyser les mots-clés, les pages les plus consultées ainsi que les backlinks de vos concurrents.

Étape 4 : étudiez les mots-clés utilisés par vos compétiteurs

Les mots-clés représentent toute la base du succès du référencement de votre site. En utilisant les bons mots-clés, vos concurrents gagnent une très bonne position dans les résultats des moteurs de recherche. Même si ça peut sembler bizarre ou malveillant, vous devez aller les espionner. L’analyse concurrentielle SEO digne de ce nom doit forcément passer par une analyse des mots-clés.

L’étude des mots-clés permet d’identifier les mots-clés employés par vos concurrents. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à discerner les termes de recherche permettant à ces derniers de générer du trafic. Sans oublier de vérifier également la répartition de ces mots-clés. Vérifiez minutieusement leur emplacement, y-en-a-t-il dans les titres ? Dans les métabalises html ? Dans les balises image ? Dans les URL ? Jetez un coup d’œil à tout parce qu’un petit détail peut faire toute la différence.

Étape 5 : évaluez leur présence sur les réseaux sociaux

En effet, les médias sociaux permettent également de générer du trafic vers un site. C’est une opportunité que vos concurrents saisissent et que vous devez saisir aussi. Encore une fois, allez espionner vos concurrents sur les réseaux sociaux et vérifiez leur présence. Twitter, Facebook, Linkedin, Instagram, etc, vérifiez chaque réseau et observez ce qu’ils y font. Analysez le nombre de followers, le taux d’engagement, le nombre de posts ainsi que la fréquence.

Consultez les types de contenus qu’ils partagent, cela vous permettra d’avoir des idées pour créer aussi votre popularité sur les réseaux. Les médias sociaux constituent des sources de trafic importantes, il suffit de choisir les bonnes stratégies, et vos concurrents les connaissent certainement.

En somme, le plus important dans une guerre sur le web, c’est de ne jamais perdre de vue la concurrence. Car même si ce sont vos adversaires, ils ont beaucoup à vous apprendre et c’est en utilisant leurs techniques que vous pourrez gagner !

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Précédent «
Suivant »