Le principe de fonctionnement d’un oscilloscope

  • par Rule Dennis
  • 4 Mois
  • Commentaires fermés
Le fonctionnement d'un oscilloscope

Instrument de mesure incontournable pour les ingénieurs, l’oscilloscope, également appelée « multimètre » est un outil qui est utilisé pour mesurer les mesures d’électricité. C’est aussi l’outil conseillé pour analyser les circuits électriques pour ensuite les maîtriser. Plus qu’un simple instrument de mesure, l’oscilloscope est également un appareil sophistiqué qui permet de mesurer avec une grande précision les signaux électriques. La question c’est, comment bien se servir de cet instrument ?

Oscilloscope, de quoi s’agit-il ?

Au risque de nous répéter, l’oscilloscope est l’instrument que les professionnels utilisent pour mesurer, analyser et stocker les données numériques des signaux électriques. Les experts s’en servent également pour la visualisation des variations dans le temps. Grâce à des fonctionnalités avancées, cet outil permet également d’observer les variations de tension. On peut savoir ainsi si cette dernière est continue ou alternative.
Dans certains cas, on utilise cet instrument dans l’optique d’analyser avec précision la forme des ondes d’un signal, permettant à ricochet d’analyse l’évolution de cette dernière. De manière plus générale, les ondes en question sont représentées par des courbes ayant des pics et des creux. C’est en visualisant la forme de l’onde que l’on peut calculer la fréquence des variations.
Pour réaliser toutes ces tâches, l’oscilloscope occasion dispose de nombreuses fonctionnalités. Pour les modèles les plus modernes, il est même possible de contrôler la taille de l’onde ainsi que l’isolation des signaux.

Comment se servir d’un oscilloscope ?

Le mode d’emploi de cet outil requiert les savoir-faire d’un expert. Toutefois, tout le monde peut s’en servir, surtout les modèles destinés aux amateurs tels que l’oscilloscope analogique. Tout d’abord, on commence par allumer le bouton en enfonçant tout simplement le bouton « marche-arrêt ». Mais pour effectuer les mesures, l’utilisateur doit procéder à des réglages importants.
Pour un confort visuel, vous êtes en mesure de régler la finesse et la luminosité de l’appareil en vous aidant des potentiomètres, notamment le « focus » et le « Intensify ». Il faut par la suite vérifier si les deux commandes sont en position « cal » ou non.
Afin de garantir une utilisation optimale, il faut également régler la sensibilité horizontale grâce au bouton « T/DIV ». Vous n’avez ensuite qu’à choisir la voie de déclenchement. Pour information, cette dernière aura un impact sur le déclenchement de l’appareil.

Quelles sont les différentes mesures obtenues avec un oscilloscope ?

Il y en a nombreux. Il y a dans un premier temps la mesure de tension qui est justement la première nécessité de l’appareil. Pour cela, il suffit de placer le bouton de mode de fonctionnement sur Zéro. Autrement dit, il faut d’abord que la tension soit nulle à l’entrée de l’oscilloscope. Cela en va de même pour l’oscillogramme.
Mais l’appareil peut également être utilisé pour mesurer la période. Pour ce faire, la tension du circuit doit être périodique avant tout. Après vous être assurée que le mode est réellement périodique, vous n’avez qu’à régler la base du temps par la suite.
La période est donc la durée qui correspond au motif élémentaire affiché sur l’appareil.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Précédent «
Suivant »