Les meilleurs outils de stockage de données

  • par Rule Dennis
  • 1 month
  • Commentaires fermés
Les meilleurs outils de stockage de données

Actuellement, grâce à l’avancée technologique, il n’est plus nécessaire d’avoir des montagnes de dossiers pour la conservation d’information. Le monde numérique est vaste et non encombrant. Le monde numérique est assez vaste pour contenir toute sorte de données. Les meilleurs stockages d’informations sont actuellement le disque dur et le Cloud.

Disque dur

Dans les temps anciens, le CD rom et la disquette étaient très utilisés pour stocker des données. Ce sont des supports de stockage amovible. Le petit souci, c’est que leur mémoire est limitée. Actuellement, les disques durs internes des pc ont été agrandis. On a par exemple des espaces pouvant aller jusqu’à 6 terra octets de mémoire dans un seul disque dur SATA. Le stockage interne de l’ordinateur peut alors stocker une grande quantité d’information.

L’avantage des CD-ROM et des disquettes est leur amovibilité. Pour les remplacer, le disque dur externe a été inventé. Si auparavant les disques durs externes avaient une mémoire limitée à 500 gigas, actuellement on peut en trouver avec des espaces de stockage pouvant dépasser les 2 Terras octets. Pour le transfert de données, on peut remarquer que plus l’espace de stockage est grand, plus la vitesse de transfert est élevée.

Clé USB

La clé USB est un support de stockage pratique. En plus d’être amovible, elle est pratique par sa petite taille et par sa fonction cold wallet. Il suffit de la mettre dans sa poche et le tour est joué. Si auparavant, elle n’était disponible que sous des formats 1 gigas à 16 gigas, actuellement on peut trouver des modèles allant jusqu’à 250 gigas. En outre, comme le monde du High Tech ne cesse de progresser, on a actuellement la technologie USB 3.2. Cette mise à jour confère un débit de transfert bien plus élevé.

Stockage sur serveur

Le stockage de données peut se faire dans un serveur. Ce dernier est le plus grand support de stockage qui soit. D’ailleurs, sociétés informatiques font louer leur serveur pour que leurs clients puissent héberger leur site ou tout simplement y stocker des informations. Certaines entreprises préfèrent acheter leurs propres serveurs physiques vu le volume de travail qu’ils doivent gérer. C’est alors plus économique. Un serveur peut exister sous plusieurs tailles, avec des capacités différences. Les professionnels peuvent alors choisir un modèle qui correspond à son activité. Par exemple, dans le domaine de la cryptomonnaie, il faut avoir un Masternode pour se relier au réseau. Il s’agit ici d’un serveur dédié  permettant de faire transiter les communications spécifiques aux transactions. Pour le stockage de données pas trop volumineuses et simples, il est préférable de se tourner vers un serveur cloud.

Dans la location d’un espace de stockage, il faut faire la distinction entre serveur dédié et serveur cloud. Dans le premier cas, il s’agit d’un serveur physique. Quand on loue un serveur dédié, les ressources ne sont pas partagées avec d’autres clients. Dans le second cas, il s’agit d’un serveur virtuel. Ici, les ressources sont flexibles. On peut alors les ajuster à tout moment, c’est-à-dire augmenter ou diminuer la taille de son espace de stockage.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Précédent «
Suivant »