Quelles sont les précautions à prendre en compte pour protéger sa vie privée sur internet ?

  • par Rule Dennis
  • 15 Jours
  • Commentaires fermés

La sécurité des données personnelles préoccupe désormais de plus en plus les particuliers. Avec les exactions commises par les géants d’internet et l’affaire Cambridge Analytica, un nombre croissant de personnes se soucient de leur vie numérique. Aujourd’hui, les autorités compétentes ont mis en place différentes lois pour endiguer la recrudescence de la cybercriminalité. Cependant, chacun doit également prendre ses propres dispositions pour protéger les données.

Comment protéger ses données personnelles au quotidien ?

 La protection de la vie privée est devenue un sujet sérieux qui suscite l’intérêt d’un nombre croissant de français. Avec la digitalisation de la société et le succès des réseaux sociaux, les données n’ont jamais eu autant de valeur. En effet, tout un chacun conserve des traces de son identité et différents aspects de sa vie personnelle sur internet. Des personnes malintentionnées arriveront sans peine à dérober ces informations si les principaux concernés ne prennent pas certaines précautions.

Pour protéger ses données, chacun doit avant tout se doter d’un antivirus performant. La plupart des hackers collectent des données à l’insu de leurs victimes à l’aide d’un malware. On mettra alors tout en œuvre pour prévenir l’installation de ces logiciels malveillants. En plus d’une meilleure protection contre les virus informatiques, on évitera également de consulter les sites suspects ou de télécharger des outils suspicieux.

Pour un maximum de sécurité, de plus en plus de personnes décident de se servir d’un VPN. Cette solution permet de naviguer de manière pratiquement anonyme sur le web. Ces outils faussent les données collectées par les services internet. De cette façon, les plateformes régulièrement visitées ne seront pas en mesure de récolter de précieuses informations.

Quoi qu’il en soit, il faut savoir que l’Union européenne a mis en place un cadre légal spécifique pour protéger les droits des particuliers sur leur patrimoine numérique.

L’essentiel à savoir sur les dispositifs juridiques qui protègent la vie privée

 Depuis des années, bon nombre de textes législatifs ont vu le jour pour protéger la vie privée des particuliers. Si en France, la plupart des gens se rappellent de la loi informatique et libertés, la communauté européenne a aussi décidé de créer le RGPD PME. Ce dernier régit tout ce qui se rapporte à la protection des données dans l’ensemble du territoire européen. D’une part, ce règlement accorde de nouveaux droits aux citoyens. D’une autre part, il soumet les sociétés à un certain nombre d’obligations.

Dans tous les cas, cette législation oblige les dirigeants à modifier le fonctionnement de leurs entreprises. Cette réglementation impose aux établissements concernés la mise en place d’un registre de traitement. Celui-ci a été pensé pour surveiller les processus en cours d’exécution de sorte à se prémunir contre d’éventuelles fuites de données. Il servira également à respecter la volonté des tiers. Le RGPD autorise en effet ces derniers à récupérer les informations concernant leurs identités. Pour se conformer à ce règlement, il est aujourd’hui crucial de solliciter un consultant spécialisé. L’expertise d’un Data Protection Officer « DPO » sera notamment indispensable pour détecter les failles de sécurité dans une PME. Cet expert dispose aussi des qualifications requises pour réaliser des audits régulièrement et ainsi écarter les risques de piratage ou de détournement. D’ailleurs, il réalise sa mission en étroite collaboration avec la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés « CNIL ». Cet établissement a pour vocation de sensibiliser les PME pour se conformer au RGPD. Il fournit également toute la documentation nécessaire à un projet de mise en conformité.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Précédent «