Tout ce que vous devrez savoir sur la rédaction d’articles de Netlinking

  • par Rule Dennis
  • 7 Mois
  • Commentaires fermés

Rédiger un article pour son propre site et rédiger un article dans le cadre du netlinking est tout à fait différent. Si vous rédigez un article pour votre site, vous devrez respecter les règles générales du SEO pour pouvoir apparaitre dans les meilleures pages du moteur de recherche. Par ailleurs, si vous souhaitez rédiger un article de netlinking, vous devrez prendre en considération certaines formes et certains fonds, pour optimiser le référencement naturel sur Google. 

Le netlinking, c’est quoi ?

Pour pouvoir effectuer la rédaction de netlinking, il faut commencer par comprendre ces termes. De manière simple, le netlinking est un texte publié sur un site et contenant un backlink vers le vôtre. Vous pouvez aborder tous les thèmes de votre choix. Cependant, il faut que cela soit un texte informatif et non promotionnel. Les liens doivent être bien choisis, en fonction du sujet à évoquer. Quant au ton, cela doit être neutre et journalistique.

Comment savoir qu’il s’agit d’un bon lien ?

Choisir un lien, c’est bien, mais choisir un bon lien, c’est encore mieux. Autrement dit, ne choisissez pas n’importe quel lien, quand vous souhaitez effectuer la rédaction web d’un netlinking. En fait, afin de savoir qu’il s’agit du bon lien, il faut déterminer au préalable que la thématique du domaine soit similaire au vôtre. En outre, il faut aussi que la page où vous souhaiterez mettre le netlinking soit indexée. Cela est dans le but d’éviter les mauvaises surprises dans le futur et surtout dans le but de promouvoir votre notoriété. Par ailleurs, il est toujours préférable de mettre les backlinks dans le corps du texte. Cela vous aidera dans la visibilité et le référencement. 

Quelle est la structure d’un netlinking ?

Bien que ce soit courant, aujourd’hui encore, de nombreuses personnes  ignorent la structure de netlinking. En deux mots, c’est comme un texte de blog. L’article doit comporter un titre, des méta et des sous-titres. Et pour ce qui est de la longueur ? L’article peut contenir 500 à 2000 mots. Bien évidemment, les textes superficiels et répétitifs sont inutiles. Il faut toujours garder à l’esprit que Google veille à la pertinence du contenu. C’est pourquoi, le nombre de mots dépend du sujet à traiter et non un moyen de faire de la quantité.

Qui contacter pour une rédaction de netlinking ?

Envie de miser sur le netlinking ? Étant donné qu’il s’agit d’un contenu particulier, il est toujours préférable de consulter un professionnel de la rédaction web. Une agence web ou une agence SEO est bien placée pour cela. En misant sur un expert, la qualité de votre contenu est assurée. Et ce n’est pas tout. Vous pourrez également bénéficier de précieux conseils pour améliorer la qualité de votre article et gagner en notoriété. Cependant, il est tout de même important de bien choisir son agence. En effet, il faut choisir un prestataire ayant une expertise reconnue dans la création de contenus SEO. Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter les avis des clients ou votre entourage. Cela vous aidera vraiment à dénicher la meilleure agence.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Précédent «
Suivant »