Les bonnes raisons de veiller à la bonne gestion de son réseau informatique

  • par Rule Dennis
  • 3 Mois
  • Commentaires fermés
reseau-informatique

Pour sécuriser, optimiser et pérenniser les opérations à réaliser en entreprise, il faut assurer la gestion du réseau informatique. Cela permet de comprendre tous les éléments constituant une stratégie de gestion informatique globale et d’atteindre ses objectifs.

La gestion du réseau informatique : en quoi cela consiste ?

La gestion du réseau concerne l’ensemble d’activités ou de principes définis pour réaliser de manière efficace une tâche particulière. Autrement dit, elle sert à contrôler, à organiser, à planifier et à surveiller les ressources pour atteindre les objectifs fixés. En outre, il faut noter que cette gestion comprend tous les mécanismes installés pour que toutes les activités se déroulent bien. Cela concerne entre autres la gestion de bases de données distribuées, l’analyse de protocole réseau, la surveillance des performances du réseau et du parc informatique, etc. En outre, il faut savoir que plus un réseau informatique passe d’une poignée de machines et d’applications métiers à des milliers de périphériques réseau connectés, plus on constate sa complexité.

C’est pour cette raison qu’il faut l’exploiter, le surveiller et le contrôler de façon efficace. Pour ce faire, tout miser sur la mise en place de solutions logicielles et de protocoles de gestion réseau appropriés est la solution. À titre informatif, pour assurer cette bonne gestion, on peut également se fier aux solutions d’Infogérance informatique de la société Jesto. Elle saura tout prendre en main et garantir des résultats satisfaisants. De plus, avec l’accompagnement et conseils qu’elle offre, on est sûr que le réseau informatique de l’entreprise soit entre de bonnes mains.

Tout savoir sur les différents aspects de la gestion de réseau

La gestion de réseau comprend plusieurs aspects. Pour commencer, il y a la gestion des défaillances. Cela permet de prévenir les défaillances et de maintenir toute l’infrastructure en état de fonctionnement. En général, elle utilise des techniques et des processus qui visent à détecter, à réparer et à documenter les erreurs susceptibles d’interférer avec les opérations réseau. Ensuite, on retrouve la gestion des configurations. Cela ne se limite pas à l’installation initiale de routeurs, de commutateurs, de serveurs ou d’autres équipements de réseau. Elle implique aussi un suivi continu des modifications apportées à la configuration du système. À part cela, la gestion comptable en fait également partie. Elle vise à recueillir les informations sur l’utilisation du réseau.

C’est donc un genre d’outil de management des bases de données qui est destiné à des fins comptables, pour la refacturation ou le suivi de la consommation des divers services ou secteurs d’activité. Mais il y a aussi la gestion des performances. Elle garantit des niveaux de service acceptables dans le réseau de manière à optimiser les opérations métiers. En plus, elle permet de collecter régulièrement des statistiques sur la qualité du service réseau. Enfin, la gestion de la sécurité existe également. Elle intervient à plusieurs niveaux de gestion du réseau et exige la collection et l’analyse en continu des informations pertinentes. D’ailleurs, elle intègre des compétences fondamentales telles que la gestion de pare-feu et de failles, les systèmes de détection d’intrusion, etc.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Précédent «
Suivant »